ANCOVART - Appel à contribution - Mémoires passées, mémoires futures
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Appel à contribution - Mémoires passées, mémoires futures
Publié : 27 avril

Appel à contribution - Mémoires passées, mémoires futures

Projet du site archéologique de Saint-Romain-en-Gal

Cher(e)s collègues,
les participants du congrès de Vienne [1] se souviennent tous de Saint-Romain-en-Gal par un bel après-midi de janvier…
visite passionnante, faite, entre autres, par les archéologues du site : Jean-Luc Prisset et Laurence Brissaud qui nous avaient parlé de leurs fouilles et de leurs travaux de recherches. Vous pouvez relire l’article que Laurence avait gentiment accepté de rédiger pour nos Actes.

Laurence est actuellement en charge du projet « Mémoires passées, mémoires futures 1967/2017/2067 » qui a pour objet de sensibiliser à l’importance de la conservation du patrimoine, car tout site archéologique n’a de sens que par sa conservation et sa transmission pour le futur.
Elle nous propose de participer à cet envoi de pensées patrimoniales pour 2067 en répondant à ces questions :

  • Faut-il protéger, préserver, transmettre les sites archéologiques aux générations futures ? pourquoi et comment ?
  • Quel objet patrimonial souhaiteriez-vous que l’on conserve dans la capsule temporelle enfouie sur le site archéologique ? et pour quelles raisons ?

La réponse doit prendre la forme d’un texte, d’une photo [2], d’un dessin à adresser avant le 20 mai 2017 par courriel ou courrier :
laurence.brissaud@rhone.fr
ou
Laurence Brissaud
Musée et site de Saint-Romain-en-Gal-Vienne
Route Départementale 502
69 560 Saint-Romain-en-Gal-Vienne

Votre contribution rejoindra celle d’archéologues, de philosophes, d’artistes, de riverains, de citoyens qui laisseront un condensé de mémoire de 2017 sur leurs perceptions du patrimoine. Tous ces témoignages seront placés dans une capsule temporelle scellée qui sera enfouie le samedi 24 juin 2017 dans une cave antique fouillée au cœur de la maison des Dieux Océan.
La capsule sera enregistrée sur le site international de l’université d’Oglethorpe aux Etats Unis et ne sera ouverte que dans 50 ans, en 2067.

Vous pouvez compléter cette brève présentation en lisant le dossier de presse ci-joint.

En espérant que nous serons nombreux à participer à ce projet qui recoupe des interrogations de notre profession…

Ancovartement vôtre,

Delphine Godefroy
Coorganisatrice du congrès de Vienne en 2012

Documents joints

Notes

[1Les congressistes en route pour le site archéologique, crédit photo : D. Godefroy

[2Des congressistes à l’écoute de l’archéologue, crédit photo : L. Bedürftig